vendredi 9 janvier 2009

122 - Froid en région parisienne - Même le canal se gèle les eaux !

A Paris, le Canal Saint Martin s'est figé depuis déjà quelques jours.

A Meaux, juste à côté de chez moi, je n'avais pas encore pu voir si le canal de l'Ourcq avait lui aussi eu dés velléités de vouloir imiter le Saint Laurent en hiver.

Aujourd'hui vendredi, comme je suis rentré dans le courant de l'après-midi, cela ne m'était pas difficile de justement longer le canal afin de voir ce qu'il avait décidé de faire : couler comme si de rien n'était, ou bien prendre un déguisement de banquise.

Certes, on était loin des décors de " la marche de l'Empereur". Pour autant, ce n'était pas non plus le paysage rêvé pour peindre un tableau dans le style "Déjeuner sur l'herbe".

Le canal est gelé, c'est indéniable. Bon, on n'y ferait pas du patin à glace, mais pas davantage de pêche à la ligne !


J'ai également remarqué un curieux petit animal qui courait sur la glace, le long de la berge et, qui, lorsqu'il a remarqué ma présence, s'est empressé de glisser sous l'eau par un petit trou dans la glace pour disparaitre.

J'ai attendu quelques instants qu'il refasse surface. De très loin, j'avais d'abord pensé à un simple rat d'égout (beuark !) mais j'ai assez rapidement écarté cette idée.

Une tête de castor, un pelage tirant sur le roux, une queue longue et épaisse, des pattes un peu palmées... Cela offrait le choix entre un ragondin et un rat musqué. Il ne me semble pas qu'il s'agisse d'un ragondin, qui doit être un plus gros animal, et possède des incisives orange. Je pense vraiment que ce doit être un rat musqué. Quoiqu'il en soit, l'un ou l'autre ne sont pas des animaux indigènes, et ont tous les deux été importés du continent américain à la fin du XIXème siècle, pour leurs peaux. Les deux espèces prolifèrent aujourd'hui de manière incontrolée, et sont considérées comme nuisibles.

Mes photos ne sont pas très nettes car ce sont des agrandissements faits eux mêmes après zoom. Mais on voit quand même assez bien la bestiole...

4 commentaires:

V à l'Ouest a dit…

Je me dis que ces bestioles doivent avoir la couenne sacrément épaisse pour prendre des bains aussi froids sans broncher.
- 9° chez moi ce matin, c'est rare des températures aussi basses dans mon bel ouest.

Chasseur d'images a dit…

Qu'on n'y voit aucun rapport entre l'homme, l'animal et le froid, mais j'ai lu que le ragondin était peu présent au nord, car il supporte très mal le froid : par des temps comme le nôtre actuellement, il gèle par la queue, celle-ci se gangrène, et il finit par mourir...! Que la Divine Providence nous protège d'un tel fléau !!!

Beo a dit…

J'aime pas trop ce genre de bestioles... berk!

coco a dit…

C'est un rat musqué. Et là où se trouve des rats musqués, cela veut dire que l'eau est de bonne qualité, pas de pollution. Mais bon, petits ou grands, je préfére les voir de loin que de près !